JOURNEE D’ACTIONS ET DE MOBILISATIONS DU 22 MARS 2018

, par Alain LEFEBVRE

Grèves et manifestations d’agents publics et de personnels de la SNCF ont eut lieu dans toute la France le 22 mars pour la défense du service public et contre la réforme de la SNCF

A Paris, un premier cortège organisé dans le cadre de la grève dans la fonction publique partait de Bercy rassemblant 40 000 infirmières, enseignants, personnels des collectivités territoriales, des préfectures, de la sécurité sociale, policiers, agents des finances, de l’Equipement…

Les retraités s’étaient mobilisés pour soutenir les fonctionnaires et pour exiger le maintien des services publics, notamment les services publics de proximité.

Un second cortège, parti de la Gare de l’Est rassemblait 25 000 manifestants, cheminots en très grande majorité mais également présence de délégations d’électriciens gaziers, d’agents de la RATP, des personnels ADP (Aéroports de Paris).

PDF

Il faut maintenant s’employer à réunir en assemblées, avec les autres syndicats, tous les personnels afin de s’appuyer sur le succès du 22 mars pour poser le problème de la reconduction de la grève, comme l’ont fait de nombreuses assemblées générales massives de cheminots hier. Sans écarter aucune forme d’action à priori, chacun sent bien que ce n’est pas par les manifestations « saute-moutons » que nous parviendrons à faire reculer le gouvernement dans son offensive globale contre les droits et acquis de tous les salariés. C’est bien par la grève, pour bloquer le pays, que nous les arrêterons.