Assemblée Générale de mars 2015

, par Webmestre Nursit

Le 5 mars 2015 les retraités de l’UDR 75 on tenu leur assemblée générale. Une quinzaine de secteurs professionnels étaient représentés.

Invité, Didier Hotte, secrétaire de l’UCR FO a rappelé la situation générale et celle des retraités directement concernée par le Pacte de responsabilité et la loi Macron.
En effet, la réunion se tenait peu après le congrès confédéral Force ouvrière où plus de 3000 délégués ont décidé à la quasi unanimité d’appeler à la grève interprofessionnelle. Puis la CGT, Solidaires et FSU ont rejoint FO pour décider la grève et la manifestation à Paris du 9 avril 2015. S’ils ne peuvent plus faire grève, les retraités manifesteront avec les actifs.
Ces dernières années, la situation des retraités s’est dégradée :
-  les retraites et pensions stagnent
-  10% de retraités pauvres (946 euros par mois)
-  des milliers der retraités non imposables le sont devenus en 2013 et 2014 suite à la suppression de la demi part pour personne seule ayant élevé un enfant et la fiscalisation de majorations enfants (entraînant ainsi la perte de nombreux avantages)
-  la CASA de 0,3% est toujours prélevée alors que la loi a été repoussée. Les fonds ainsi prélevés sont détournés depuis trois ans, on nous refait le coup de la vignette auto ! Pour FO, la perte d’autonomie doit être prise en charge par la Sécurité sociale.
La perte du pouvoir d’achat ne fait que croître depuis 2008. L’UCR a mis en place un groupe de travail chargé d’examiner ce pouvoir d’achat des rertaités. Un document sera publié à l’attention des UDR.
Donc pas de complexe face à la propagande désignant les retraités comme des privilégiés. C’est aussi le sens de la campagne contre l’entrée en EHPAD pour le maintien à domicile qui représente une manne pour la finance.
Ont été évoquées l’ouverture des négociations sur les retraites complémentaires. La cour des comptes préconise le recul de l’âge de liquidation des retraites complémentaires. Ce qui est inacceptable pour Force Ouvrière.
Après débat, les retraités de UDR 75, au côté des actifs du privé et du public, manifesteront le 9 avril à Paris.

Notre camarade Jean Garabuau ayant souhaité ne plus assurer de responsabilité au sein de l’UDR et Gabriel Gaudy celle de président de l’UDR, un nouveau bureau a été élu à l’unanimité.

Président : Alain Lefebvre
Secrétaire : Martine Boussel
Trésorier : Pierre Constantin

Le nouveau président a conclu ainsi la réunion :

Il faut d’abord rappeler que les retraités ne sont pas à inclure dans une catégorie fourre-tout des « personnes âgées » ou de n’importe quelle appellation médiatique.

Les retraités sont des travailleurs qui ont cessé leur activité et qui perçoivent le salaire différé qu’ils ont acquis, salaire différé dont le niveau est le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d’années cotisées.
Ce salaire différé leur est reversé sous forme de pensions à travers le système de retraite par répartition et sous forme de prestations sociales.

La retraite est un droit parce qu’elle est construite à partir d’un devoir, celui de cotiser afin de servir immédiatement les pensions en cours.

C’est ce système qui assure la permanence du lien entre les salariés en activité et les salariés retraités. C’est ce lien qui maintient les salariés retraités dans les rangs de la classe ouvrière.
L’Union Départementale de Retraités de Paris a la vocation de permettre à ses adhérents de s’organiser en vue d’agir collectivement pour la défense de nos droits sociaux, pour la défense du pouvoir d’achat ,mais aussi pour obtenir des avancées en matière d’amélioration des moyens d’existence des retraités, notamment en ce qui concerne les mesures sociales ou médico-sociales.

Notre Union Départementale de Retraités de Paris a la nécessité, démocratique avant toute chose, opérationnelle en second lieu de se doter d’une représentation au quotidien.

Vous avez, en ce sens, désigné le Bureau, pour assurer la permanence de notre organisation et mettre en œuvre les orientations et décisions que vous aurez prises.

Nous nous efforcerons d’associer au mieux tous les adhérents de l’Union Départementale de Retraités de Paris en les informant et en leur rendant compte du mandat qu’ils nous ont confié :

-  Par la tenue régulière des assemblées annuelles ou spécifiques selon les nécessités.
-  Par la rédaction d’une page spécifique dans le mensuel de l’Union départementale FO 75 : la Bataille Sociale
-  Par la mise en place dans les mois qui viennent d’un outil internet soit un blog, soit un site dédié.
-  Par l’utilisation des réseaux sociaux en tant que de besoin

Les permanences retraités se tiendront tous les mardis de 10h30 à 13 heures.